pendentif grande croix occitane

45,00 €
TTC
Référence: T807

Très belle reproduction de la croix occitane en argent de fabrication artisanale.

Guide des tailles
alt

Quantité
  Derniers articles en stock

  PAIEMENT SÉCURISÉ

Paiement par carte 100% sécurisé

  LIVRAISON OFFERTE

Livraison par colissimo gratuite pour la métropole et nous contacter pour les pays d'Europe

  24/H SERVICE CLIENTS

Est à votre écoute par téléphone au 06 14 78 00 23 - Du lundi au vendredi

- matière : argent 925/1000 - poids : 2.13gr - taille : environ 2.7 cm - largeur ; environ 2.3cm - Poinçon de garantie - livré dans sa suédine C'est une croix dite grecque, c'est-à-dire une croix à quatre branches de même longueur. Attention à ne pas la confondre avec la croix latine, qui symbolise la Crucifixion de Jésus et de ses martyrs. En héraldique, on dit que c'est une croix grecque pattée, cléchée (festonnée), vidée et munie de douze pommettes (ou de douze perles). Si l'on veut l'interpréter comme un symbole, on a le choix : le total des douze pommettes pourraient symboliser les douze apôtres (qui eux-mêmes sont douze en référence aux douze tribus d'Israël, qui peuvent l'être elles-mêmes en fonction des douze signes du zodiaque, etc). On trouve des croix pommetées avant l'ère chrétienne comme le montre une gravure datant de près de cinq mille ans dans la Vallée des Merveilles, près de Tende. Il existe une croix chrétienne analogue, datant du VIIIe ou du IXe siècle de notre ère dans le Turkestan chinois, gravée par des chrétiens nestoriens[2]. Selon Bertran de la Farge la croix occitane pourrait provenir d'une synthèse entre la croix tréflée d'origine copte (croix de Saint-Maurice) et une croix byzantine. D'autres érudits ont mis en avant des influences wisigothiques. Pour Pierre Salies cette figure aurait été composée dans l'entourage des Comtes de Toulouse, lors des premières croisades. Actuellement, de nombreux historiens indiquent que cette croix est apparue d'abord en Provence, à Venasque au XIIe siècle, pour Henri Rolland, dans l'entourage des vicomtes de Marseille dès le XIe siècle pour Antoine de Rufi[6], et peut-être avec Guilhem Ier de Provence, dit Guilhem le Libérateur, qui a vaincu les Sarrazins à La Garde-Freinet en 972 Les couleurs "or sur fonds rouge" (les émaux en héraldique), sont l'or sur fonds de gueules des armoiries des principaux lignages d'Occitanie: Barcelone (4 bandes verticales), Foix (3 bandes verticales), Rouergue (léopard), Carlat (lion), Turenne (bandes obliques), Auvergne (ancien, issu des ducs d'Aquitaine) (1 bande en travers), Gévaudan (8 bandes verticales), Castille (châteaux), Navarre (chaînes), Béarn (vache), Aquitaine (léopard), qui deviendront celles d'Angleterre (trois léopards),...

T807
1 Article

Commentaires sur le produit

Commentaires (0)
@COMMENT_DATE@
Par @CUSTOMER_NAME@

@COMMENT_TITLE@

@COMMENT_COMMENT@

">